Notre histoire

Monsieur l’Abbé Boyer, curé de Cabannes, grâce à un héritage de Monsieur Viala Lacoste, fait l’acquisition du terrain sur lequel se dresse actuellement l’école. Très vite, l’héritage s’avère insuffisant et il faut vendre les locaux en cours de construction. Le propriétaire suivant Monsieur François Romuald Dumas, fait terminer la construction. L’établissement  est inauguré en Mai 1893. On le baptise Saint Louis et il accueille les garçons.

Monsieur l’Abbé Boyer achète alors un second terrain chemin de la Carita et y fait construire l’école Sainte Madeleine inaugurée en 1910. Les deux écoles fonctionnent séparément. En 1937, l’amicale des Ecoles Libres de Cabannes voit le jour et reçoit en don les deux établissements Saint Louis et Sainte Madeleine. En 1960, Saint Louis n’a plus qu’une classe. Sainte Madeleine signe un contrat simple avec l’Etat. Elle compte alors 50 élèves répartis en deux classes et devient mixte en 1965.

De 1965 à 1973, Saint Louis devient annexe de l’Institut Fontlongue de Miramas sous la direction de Monsieur Desachy. L’augmentation du nombre des internes impose un aménagement des locaux dont Fontlongue n’a pas les possibilités, ce qui motive la fermeture de l’annexe. Pendant ce temps, Sainte Madeleine, sous la direction de sœur Saint Laurent, ouvre en 1974 une quatrième classe. Le nombre d’élèves ne cessant d’augmenter les locaux de la carita s’avèrent trop exigus. Certaines classes viennent donc s’installer dans ceux de Saint Louis.

En 1977, Sainte Madeleine s’installe définitivement dans les murs de Saint Louis en septembre. En 1983, sœur Saint Laurent part à la retraite, c’est le départ des religieuses mais aussi la signature du contrat d’association.

Notre projet pastoral

L’école sainte Madeleine est une école catholique ; elle est donc un lieu où la Bonne Nouvelle que Dieu nous aime doit être annoncée aux enfants comme aux adultes qui les entourent. En prenant appui sur la Parole de Dieu présente dans la Bible, la pastorale est une proposition faite à chacun d’entrer en relation avec Dieu. Elle ne se substitue pas à la vie paroissiale mais y peut y préparer ou l’accompagner. L’inscription au catéchisme à partir du CE2 au sein de la paroisse est nécessaire pour préparer les sacrements de baptême ou de première communion.

1. La Bible rappelle qu’à la création, « Dieu vit que cela était bon. » Gn1, 10

Le livre de la Genèse rapporte que Dieu s’émerveille devant la création et tout particulièrement devant l’homme. Nous sommes appelés à nous émerveiller devant les enfants qui nous sont confiés, leur diversité source de richesse. Dans la vie de tous les jours, nous recherchons le dialogue, la concertation et la mise en valeur de toutes les qualités de l’enfant pour lui permettre de se développer harmonieusement sur les plans intellectuels, affectifs et spirituels.

2. « Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, dit Jésus, je suis là, au milieu d’eux. »Mt 18, 15-20

La pastorale se vit au sein de l’école sous la responsabilité de tous les adultes concernés : équipe éducative, mais aussi parents bénévoles… Elle repose d’abord sur un climat de respect et de confiance, de concertation régulière. L’école est ainsi une petite communauté. Les parents sont parties prenantes de ce que vivent leurs enfants au sein de l’école : ils sont invités à consulter les travaux effectués avec leurs enfants et à participer dans la mesure de leur disponibilité.

La pastorale doit être vécue au sein des classes lors de temps définis et consacrés à la découverte de l’amour de Dieu si possible dans un climat d’échange. Ce qui est recherché est un Eveil à la foi, c’est-à-dire une initiation chrétienne, dans le respect de chacun et des autres religions. Cet éveil à la Foi est proposé à tous les enfants dès le Petite Section. A partir du CP, une heure de catéchèse par semaine est prévue dans l’horaire et permet aux enfants de découvrir le Christ à travers l’Évangile mais aussi à travers les temps forts de l’année liturgique.

Des célébrations prévues réunissent l’école dans son ensemble pour mettre en commun des découvertes et des joies, à l’occasion des moments forts de l’année : Toussaint, Noël, Pâques…

Parents, professeurs, personnel éducatif accompagnent les élèves dans leur découverte et leur approfondissement de la Foi. Des interventions extérieures ou des spectacles peuvent être organisés en début ou en cours d’année afin de vivre plus intensément cette démarche.

3. « Ce que vous avez fait à l’un des plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » Mt 25, 34-40

L’école est aussi un lieu de sensibilisation à la charité et au partage, à travers des actions humanitaires ponctuelles ou de plus long terme. Ces actions ont pour but de découvrir que l’amour de l’autre passe aussi par des actes concrets. Ainsi existent des actions de partage pendant le carême avec des associations intervenant dans des pays en voie de développement, mais aussi la visite de la maison de retraite pendant le temps de Noël, ou la connaissance des associations caritatives locales.

Il s’agit pour chacun d’apprendre la charité dans la vie quotidienne et dans son entourage immédiat ( camarades d’école, famille, voisins ).

Notre projet éducatif

Sainte Madeleine est une école privée catholique d’éducation et d’enseignement comportant toutes les classes de maternelle et de primaire. Notre but est d’aider chaque enfant à grandir et à s’épanouir tout au long de sa scolarité :

  • Reconnaissance de chacun
  • Respect et accueil de l’autre
  • Ouverture sur le monde
  • Acquisition des connaissances
  • Une spiritualité humaine et chrétienne

1- Un projet éducatif pour chaque enfant.

L’éducation, pour nous, à l’école Sainte Madeleine, est fondée sur l’épanouissement de l’enfant et sa joie de vivre. Nous désirons l’aider à construire harmonieusement sa personnalité, à développer son corps et son esprit, afin qu’il devienne un « être de toutes les intelligences ».

Nous désirons l’accompagner vers une spiritualité guidée par la Parole tendant à favoriser l’ouverture du cœur. Nous désirons qu’il devienne un citoyen responsable capable d’écoute, de tolérance, de justice et de paix dans le respect et l’attention à l’autre. Et nous l’encourageons dans le goût de l’effort et du travail bien fait pour une formation intellectuelle de qualité au travers de propositions d’activités nécessaires et variées.

Nos moyens pour y arriver sont le souci de la réussite scolaire de chacun dans un climat de confiance et avec une participation des parents à la vie de l’école.

2- L’école est ouverte à tous les enfants.

Nous accueillons l’enfant avec sa propre histoire et son vécu ses particularités. Nous voulons l’aider à grandir en acceptant et en respectant tous ses camarades, avec leurs différences, et en respectant chaque adulte ainsi que le bien commun. Nous souhaitons que l’école soit un lieu de partage et d’amitié. Nous désirons que la famille et l’école soient partenaires dans le projet d’éducation.

Nos moyens pour y arriver sont le dialogue dans la coordination, la cohérence et le soutien des familles. L’aide des parents et des services intervenant dans l’école ponctuellement (médicaux, psycho-pédagogiques), notamment lors des commissions éducatives. L’A.P.E.L accueille les nouveaux parents et prend en charge des actions de solidarité.

3- Chaque enfant est un être unique.

Notre préoccupation : Etre à l’écoute de ses difficultés à l’école et dans sa famille. Le soutenir dans la construction de sa personnalité. Respecter son rythme d’apprentissage. Permettre le droit à l’erreur. L’aider à accéder à l’autonomie. L’aider à accepter une discipline nécessaire dans une vie communautaire.

Nos moyens : L’enfant doit savoir ce qu’on attend de lui par des repères comme les projets – les évaluations et les règles de vie. Avoir un regard bienveillant sur l’enfant. Avoir une gestion du temps permettant des échanges entre les différents acteurs. Une continuité dans l’ensemble de la scolarité. La concertation entre enseignants et entre cycles. Un soutien personnalisé par « les ateliers de progrès » et les PPRE (projet personnalisé de réussite éducative).

4- L’ouverture au monde et le goût du beau.

Nous voulons : Favoriser la faculté d’émerveillement. Développer la curiosité. Développer la création, l’imagination. Intéresser l’enfant aux richesses du monde, à celles de notre région, notre village. Permettre des échanges avec les « parents ressources » pour enrichir ce désir d’ouverture.

Nos moyens pour y parvenir : La participation des parents aux différents ateliers : catéchèse, travaux artistiques ou techniques, sorties culturelles. La bibliothèque pour amener chaque enfant au plaisir de lire, à la recherche.L’enseignement d’une langue européenne l’Anglais à partir du CP, approche de cette même langue en Moyenne et Grande sections. L’introduction de nouvelles technologies : informatique, internet. Donner les moyens aux élèves d’utiliser les dernières technologies : ordinateur et tableau interactif.

Les finalités de ce projet concernent les parents ainsi que chaque membre de la communauté éducative, enseignants et personnel, qui participent par leurs actions à la mission que nous assumons ensemble : aider chaque enfant à grandir et s’épanouir dans notre école au travers d’une formation spirituelle, intellectuelle et humaine. C’est donc une nécessité que ce projet soit accepté par tous. Nous demandons donc aux parents d’adhérer à ce projet de façon pleine et entière.